RENCONTRES...

dimanche 6 mars 2016

LES JONQUILLES DE GREEN PARK - JEROME ATTAL




Tommy 13 ans, sa grande sœur Jenny et leurs parents se préparent à fêter Noël, nous sommes en septembre 1940. Les jerrys sont en plein blitz (la campagne de bombardements stratégiques menée par la Luftwaffe contre le Royaume-Uni). La guerre est là, on fait avec, les rêves et les projets résistent, comme résistent Tommy et sa bande de copains, qui ne jurent que par leurs super-héros, tout juste sortis de leurs comics préférés ainsi que leur héros suprême, Winston Churchill.

Tommy est un philatéliste acharné, il rêve de devenir écrivain, le crayon, c’était son couteau de l’armée suisse à lui. Pour venir à bout, entailler ou ouvrir, un moment précis. Et laisser son passage dans l’écorce des jours.

« Si y a un truc qui me rend malade dans la vie, c’est de ne pas pouvoir offrir la gentillesse en retour. Et aussi qu’on n’ait pas su se dire au revoir, que la vie après tout, ce soit juste une question de petites étoiles qui se croisent et se sourient, et dont les efforts pour s’emparer du temps qui passe ne signifient rien à la fin. »

Que voulez-vous que je vous dise ? Que j’ai replongé en adolescence, oui. Que j’ai vécu avec Tommy ces premiers émois, oui. Que l’horreur de cette guerre, ses abris et débris; m’ont bouleversée, oui. 

Jérôme Attal, grâce à sa plume poétique - il n’est pas parolier pour rien-  a mis tous les ingrédients nécessaires pour tenir son lecteur en haleine. Le voir s’attendrir devant cette innocence d’ado, ces petites bagarres de rues où ces jeunes se prennent pour des hommes, ces copains voyous dont on ne peut se passer. 
Et Mila oh Mila et ses mots, qui font passer les jours si vite, en attendant de voir fleurir les jonquilles de Green Park au mois d’Avril. 

Ces petits riens auxquels on s’accroche, non pas pour oublier, mais pour ne pas fléchir, rester droit et fier telles ces jonquilles qui ne ploient jamais! Et surtout pour traverser cette guerre en attendant de meilleurs lendemains.

Je suis sure que si vous lisez ce livre, à chaque fois que vous verrez des jonquilles, vous penserez à Tommy, et à tous ceux qui ont su s’accrocher à leurs rêves.
  
Un Pez Jérôme ? :)


Editions: Robert Laffont
Direction: Stéphane Million
213 pages
Date de parution: 03 Mars 2016 en même temps que les jonquilles...

Et pour se mettre dans l’ambiance du livre, je vous invite à écouter " The white cliffs  of dover" de Vera Lynn








Un autre bijou sur le même thème, des enfants face à l’horreur de la WWII la chambre d’Hannah de Stéphane Bellat, Et un autre héros amoureux de comics, Tom l’éclair de Paul Vacca
Et du même auteur le drôlar  « Aide-moi si tu peux »



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous êtes d'accord ou vous ne l'êtes pas, le champ de commentaires vous est ouvert pour partager vos avis :)